Sculptures/Installations




PERFORMER LA TRAJECTOIRE/Performing the Trajectory
Festival Visualeyez, Edmonton, CAN, 2015
Vidéo de l'écrasement du chariot d'épicerie et chariot d'épicerie écrasé.

HABITER L'ÉCOLE ET SES HABITANTS
aticule, Montréal, CAN, 2015
Partenaires: Le conseil des arts de Montréal, Une école Montréalaise pour tous, Le conseil régional des élus, Centre d'artistes articule, École Jean-Baptiste-Meilleur.
Le mythe de l'élévation, pupitres de l'école Jean-Baptiste-Meilleur, tableau d'école, télévision écran plat 62 po, veston et bottes de l'artiste, piliers, chaise, articule, 2015.

Transmission, taches d'élèves sur un rideau, encadrement, jouets transformés par les élèves, assemblages de jouets beiges par les élèves issus d'une performance de l'artiste (La Salle de jeu, 2014), jupe de l'artiste, articule, 2015.

Vidéo éducatif, chariot multimédia, chaises de l'école Jean-Baptiste-Meilleur, montage vidéo d'une cassette des Télétubbies trouvée à l'école, 32 secondes, articule, 2015.

NOUS SOMMES PROPRES
Exposition Vente de garage et savoir faire
avec Zone d'affluence
Musée des maîtres et artisans du Québec
615, avenue Ste-Croix, Montréal H4L 3X6
du 21 novembre 2014 au 5 janvier 2015

Sculpter par le feu une table antique et ses chaises. Je ne peux écarter l’aspect tragique de cette action car ce mobilier de salle à manger réfère par extension aux membres d’une famille. Ce ne fût pas étonnant de voir disparaître ce mobilier dans les flammes. Il y a longtemps qu’il a perdu son importance dans les familles au profit d’autres pièces de mobilier dont l'inter-activité ne dépend plus des échanges directs entre les personnes. Le poteau, tout en verticalité, est une extension de cette cellule familiale et réfère à une force pouvant autant venir de l’intérieur que de l’extérieur. Le domaine privé est indissociable du domaine public, la construction de l’être est le résultat de son expérience au sein d’une collectivité. La menace du beige est bien réelle, la neutralité nous guette; le danger de faire quelque chose de propre avec les cendres d’une société. Une fois totalement camouflée sous le ton relaxant de notre uniformité propagée, la tragédie semble légère, elle se fond au décor comme un joli relief. Véritable monument aux morts, Nous sommes propres, s’adresse à nos pertes individuelles et à nos pertes collectives.​​​




 Nous sommes propres, chaises brûlées photographie des chaises qui brûlent, poteau, cintre, veston, cendres, 2014.

BLACK FRIDAY
Une exposition in situ / An in situ exhibition
Vernissage vendredi 28 novembre 19h 7884 St-Denis, Montréal 


Depuis des décennies, le Noël d'antan à subit une profonde mutation temporelle et symbolique. Ce n'est plus l'unique moment de l'imaginaire collectif où la famille et les proches se réunissent dans un bonheur fantasmagorique, c'est aussi une ambiance événementielle économique et sociale qui s'étale sur plus d'un mois. Un véritable compte à rebours de X jours est ''lancé'' médiatiquement par le Black Friday et nous engage dans une course effrénée vers le ruban rouge et blanc du 25 décembre. Moussé par un pathétisme incluant les valeurs morales familiales dites ''intègres'' et l'envie de plaire par le cadre d'échange de biens de consommation, cette quête fatidique laisse peu de gens indifférents. Pourtant, est-ce seulement cela? Comment la pratique artistique parvient-elle à exprimer les représentions sociales modernes et ancestrales de ces milliers de foyers familiaux?
Carton/Flyer Exposition Black Friday, installation dans la ruelle.

Black Friday, Sapin de Noël, anges, peinture, trépied de sapin, 2014.

 Zone de confort III, Fauteuil, bras de divan, chaudières de peinture,2014.

 Disneyworld, Jouets peints en beige lors d'une performance, plexiglass, 2014.
 La roue de fortune, Pièce fermée avec des murs de plexiglass, tapis roue de fortune fait à la main, panier d'épicerie, son, 2014.

 Foyers Heureux, Matelas/Mattresses, 2014.

LA SALLE DE JEU / Playroom
Artothèque, Montréal, 2014
Exposition Découvrir/Emballer


ZONE DE CONFORT/Comfort Zone
Maison Lepailleur, Chateauguay, 2014
Exposition Vente de garage et savoir-faire
Zone d'affluence


Zone de confort II, Lay-z-boy, Rotoculteur, télévision, neige télévisuelle, extension électrique, roches, 2014.

LA SALLE DE JEU


LA CHAISE: UNE COMÉDIE HUMAINE
Exposition: Cadires, Joguets, Ocells, Memòries
Cal Marsal, Llorenç del Penedes, Espagne, août/septembre 2012. Spain, August/September 2012.

Comissaire/Curator: Pau Cata Marlès
Julie Laurin, La Chaise: Une comédie humaine, Chaises du cinéma Cal Marsal, Chaudière de métal, peinture industrielles, terre du vignoble du village, vernis, coussin de plumes, urne funéraire, télévision et projection, exposition Cadires, Joguets, Ocells, Memòries, 2012.


 Chacune des chaises a subit une transformation, l'une fût recouverte de peinture blanche, là où le paysage rustique se changeait en paysage industriel.


Cette portion de l'installation présente la dégradation d'une chaise antique par l'artiste de façon contrôlée, le son de sablage qui provient de la télévision antique propose une idée de dégradation perpétuelle, comme le temps qui passe et qui modifie les choses. À côté, l'urne funéraire contient la terre des vignobles du village, lieu où la poussière issue du sablage de la chaise fût relâchée devant des habitants du village.





Contact: julielaurinsculpteur@gmail.com 
Voir son CV / See her resume